ecommerce & EUROPE : A CHAQUE PAYS SA CONSOMMATRICE ELECTRONIQUE

Je viens de lire une étude interessante sur les consommatrices en ligne qui montre que le média est devenu prédominant pour les marques. Les choix des consommatrices en terme de produits et de marques passe maintenant de façon privilégiée par se canal qui est vu comme un "ami", un "professeur" un "conseiller" et même un "expert". 

110_F_351551_DzrfSPq9n6GDexkYzIbOLm4EBUviWy[1] AuFeminin.com et TNS Sofres ont réalisé une enquête dont l’objectif est d’apporter un éclairage sur les pratiques, l’attachement et l’intérêt des femmes internautes Européennes pour Internet. L’étude a été menée simultanément dans 5 pays : France, Royaume-Uni, Allemagne, Espagne et Italie. Voici un des enseignements récemment publiés ( Janv 2008 ).

TNS Sofres a mis en évidence une typologie d’internautes qui ont différentes manières de s’approprier l’outil Internet et permettent de caractériser les approches au sein de chaque pays.

  • En France : Surreprésentation des « Sociales » (25%), des « Pragmatiques » (24%) et des « Utilitaristes » (23%). Pour les internautes françaises, Internet représente davantage un outil qu’une passion.

  • Au Royaume Uni : Les « Rêveuses » sont les plus nombreuses (23%). Les internautes anglaises étant particulièrement matures, Internet doit aller au-delà de ses fonctions de base.

  • En Allemagne : « Les Utilitaristes » dominent largement les autres groupes (34%). Internet constitue avant tout pour les Allemandes un outil fonctionnel dont la dimension de service est primordiale. Le groupe des « Rêveuses » ne représente que 9% et les « Extraverties » que 6% des internautes allemandes.

  • En Espagne : Les 2 groupes les plus représentés sont les « Sociales » et les « Utilitaristes » avec 34% d’internautes chacun. Attachées à la dimension de service d’Internet, les Espagnoles aiment s’exprimer et échanger sur le Web.

  • En Italie : Les « Rêveuses » (30%) sont surreprésentées, suivies par les « Sociales » et les « Utilitaristes » (19% chacun). Les femmes internautes de ces 2 groupes ont en commun le fait d’être comblées par Internet. Cet outil  a ainsi pris en Italie une place de première importance dans le développement personnel.

Internet obtient une note globale de 7/10 dans l’apport de connaissances des produits et des marques.

Internet a fait considérablement évoluer l’attitude des femmes internautes envers les marques. Ce média influence directement les internautes sur leur rapport aux produits et aux marques et agit sur plusieurs leviers : rationnel comme affectif, intuitif comme spécialiste. En effet, 87% des internautes européennes estiment – concernant les marques qu’elles apprécient – qu’Internet les a rendu plus intéressées (95% des Anglaises), 85% plus expertes (91% des Espagnoles), 82% plus sélectives (87% des Françaises),  80% plus autonomes (83% des Allemandes et 88% des Italiennes), et 79%  plus attentives (87% des Italiennes).

Internet est le média, devant la presse magazine, la radio et la télévision, qui a la force de conviction la plus élevée en Europe par rapport aux marques, auprès des femmes internautes.

5,6 sites en moyenne sont consultés pour acheter ou se renseigner sur des marques ou des produits (7,4 pour le Royaume-Uni ; 5,6 pour l’Allemagne ; 4,9 pour l’Italie ; 4,8 pour la France et 4,6 pour l’Espagne) en amont d’un achat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s