Assemblée Générale de l’EBG 2010

 

Un évènement 100% Network, organisée chaque année depuis 1998, l’assemblée générale de l’Electronic Business Group clôt « officiellement » l’année du marketing, des médias, et des télécommunications. le public (700 à 800 professionnels) .

En effet, depuis 12 ans maintenant, l’EBG réunit les entreprises actives dans les domaines d’Internet, des télécommunications, du marketing interactif et des nouveaux médias. La spécificité de l’EBG est de rassembler, non pas les entrepreneurs individuels, mais les responsables des grands groupes français et les jeunes sociétés capitalisées. Les 550 organisations adhérentes représentent ainsi la totalité des grands groupes industriels et de services actifs sur le marché français (100% du SBF 120). Les 800 participants sont les directeurs généraux, les directeurs Internet, les directeurs marketing, les directeurs achats, ou les directeurs des systèmes d’information.

Comme chaque année un programme très riche  ;  Jean-Paul Agon, PDG, L’OREAL en keynote, mais aussi des thèmes d’actualité traités par les praticiens.

PIC_0524 (1) PIC_0529

Pour exemple, je ne citerai que ces deux thèmes qui sont venus se greffer au dernier moment sur lesquelles j’avais déjà ecrit :

NOUVELLES FORMES DE E-COMMERCE ou RETOUR VERS LE FUTUR ?

Le group buying et le one day one deal se sont affirmés comme les grands phénomènes de l’année e-commerce. Ces modèles ne sont pourtant pas nouveaux : le group buying avait été testé en 2000 (avec Clust notamment) et le one day one deal, apparu il y a trois ans, était resté confiné aux destockeurs. Pourquoi Groupon réussirait-il en 2010 là ou d’autres ont échoué dix ans avant ? Quelle est la scalabilité du one day one deal, offre limitée par nature et très dépendante de l’originalité et du buzz ?

Les réseaux sociaux sont -ils des leviers pour le e-commerce ? Quels sont les synergies, entre les réseaux généralistes et les sites de e-commerce ? Comment passer des données brutes, du comportemental, et du bouton like à l’acte d’achat ? Peut-on imaginer d’autres formes de social buying que le group buying ? Des sites de social shopping ? Des linker ? Du finger twisting ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s