Rock en seine, journée de vendredi

Grosse première journée à Rock en Seine 2010, pour ce vendredi d’ouverture du festival. Nicolas, Lucas et moi arrivons assez tard, mais on se rue sur le premier concert. Nous avons fait notre petit programme pour ne rien rater. Pour ce premier jour, ce sera Skunk Anansie, The Kooks, Cypress Hill et Blink182, en espérant que les  35 000 spectateurs de cette première journée. Très impressionnant.

(Photo credit  : Michel Cuccagna)

Skunk Anansie.27 août 2010.Rock en Seine.Domaine national de Saint-Cloud.Michela Cuccagna© 

On démarre le festival  sous un ciel menaçant, avec le premier concert : le groupe britannique de rock alternatif Skunk Anansie, qui s’est reformé en 2009 après quelque huit années de séparation, a montré qu’il n’avait rien perdu de son énergie d’autrefois, à l’image de sa charismatique chanteuse au crâne rasé, Skin.

The Kooks, sur la scène de la cascade, balance de bons riffs de guitare et des mélodies pop, de quoi faire bouger un public conquis.  L’ambiance est d’ailleurs au rendez vous, malgré les premières gouttes de pluie sur le Parc de Saint Cloud.

Comme nous mourrons de fin, après les Kooks nous sommes alléchés par le fumet du barbecue argentin, qui sert de la viande de bœuf d’Argentine au charbon de bois… le temps d’une petite pause avant de repartir pour la grande scène pour retrouver le milieu de concert de Cypress Hill.  

 

Je copie ici “Insane in the Brain”, Spéciale dédicace à mon grand ami Rémi… ca va lui rappeler des bons souvenirs de l’appartement à Paris.

La chaleur monte à Saint Cloud, avec ce groupe hip hop des années 90, formés de cubain, portoricain et italo-américain…

Cypress Hill.27 août 2010.Rock en Seine.Domaine national de Saint-Cloud.Michela Cuccagna©

Une petite pause le temps de trouver une place sympa près de la scène pour Blink182. ( Prononcer : “blink-ouane-aïte-tiou” ). Nicolas et Lucas sont suréxités pour l’attente du groupe Punk-Rock qui assure un très bon show tonique. Pour ma part, je ne suis pas totalement fana mais la prestation était à la hauteur.  Nicolas et Lucas apprécient l’humour potache des deux leaders mais aussi le bon son du trio californien reformé depuis l’année dernière.

Petite surprise pendant le rappel avec le solo de batterie sur une plateforme envoyant le batteur Travis Braker dans les airs ( littéralement ). Son support tourne sur lui même sur un axe vertical, puis le fait tourner pour l’amener à jouer  (à 2’42’’ sur la vidéo ) la tête en bas. 

Le son est pas très bon sur cette vidéo mais ca donne une bonne idée…

 

Nous rentrons ravis de notre première journée… il faut dormir un peu pour être près pour la deuxième journée où d’autres amis nous rejoindrons pour les concerts du Samedi. 

img-1270127777-4e7136f65ff3abba0be3c18ff2f7334aNos coups de cœur
Rock en Seine
 

NICOLAS : BLINK182
LUCAS : BLINK182
PHILIPPE : THE KOOKS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s