La taxe pour la licence globale « pourra augmenter », prévient Christian Paul

Chiffrée à deux euros par mois par Martine Aubry lors d'un déplacement au Festival d'Avignon, la rémunération des artistes et des auteurs à l'heure du numérique pourra être revue à la hausse. Le député PS Christian Paul estime que le taxe pour la licence globale pourra être plus élevée si d'autres domaines sont intégrés. Mais les internautes ne seront pas les seuls à payer.

via www.numerama.com

Donc, le parti socialiste, ou du moins la candidate aux primaires socialiste, Martine Aubry veut de la licence globale.
"une contribution massive" des internautes qui fait que le téléchargement devient légal par la loi, et que le financement de la création est financée par une taxe payée en amont de l'utilisation. Pour ma part, je crois beaucoup plus à la justesse d'une licence globale optionnelle. Je crois que le téléchargement sera toujours techniquement possible, mais l'idée d'une taxe, d'un impôt qui finance la création me fait un peu froid dans le dos.
J'ai l'impression que l'on cherche à nationaliser la culture. Il faut dire que la SACEM fait des efforts constants pour répartir les recettes vers les ayant-droits de façons juste. Par exemple, savez vous que sont apportés des corrections positives aux petits ayant-droits…

 

Pour en apprendre plus sur la licence globale l’article de wikipedia.

 

En tous les cas le sondage réalisé dans l’après midi montre que les français réagissent positivement à la proposition. 70% des 1300 personnes interrogées par 01net donnaient une préférence à la licence globale comme une '”idée juste pour le consommateur et les auteurs”.

image

 

Ailleurs sur Electron libre on pouvait lire les jeunes n’ont pas peur du grand méchant hadopi

Lorsqu’on leur demande leur avis sur la loi Hadopi, voila ce qu’ils nous répondent : Sarah, 18 ans entre en première année d’études à Assas, « Je ne suis pas d’accord avec la loi, car si les DVD et les albums ne coutaient pas aussi chère (20 euros pour les DVD et 16 euros pour les albums ndlr) les gens n’iraient pas sur internet pour télécharger (illégalement s’entend, ndlr) ». Les prix des places de cinéma sont aussi mises en cause, notamment avec l’arrivée massive des films en 3D, pour lesquels le prix du ticket dépasse les 10 euros si vous n’êtes pas propriétaire d’une carte de réduction. Ariane, étudiante en première année de droit à Assas, nous dit comprendre l’idée « mais pense que la loi ne changera rien, car le téléchargement est déjà beaucoup trop développé et utilisé ». Lors de la rencontre publique, organisé par Hadopi à la Bellevilloise (Paris 20eme) au début du mois, la commission a annoncé avoir identifié un peu plus de neuf cents milles adresses IP. Charlotte, quand à elle, qualifie la loi d’obsolète, surtout pour la musique, « les artistes utilisent de plus en plus ce système de téléchargement sur internet, notamment au niveau des mixtapes (plus petit qu’un album, environ une dizaine de titres, ndlr)", qu’ils proposent gratuitement via des liens de direct download.

Hadopi ne fait pas peur aux jeunes pirates, qui pensent que c’est la loi qui est en retard par rapport aux usages :

"L’Etat à réussi à faire fermer certaines plateformes de téléchargement comme Limewire au moment où le téléchargement entrait dans l’ère du torrent. Aujourd’hui l’Etat veut supprimer le torrent mais nous entrons dans l’ère du streaming. Au final Hadopi ne fera qu’accélérer le processus de l’évolution du téléchargement », soulignent-ils.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s