Drive, la claque

Nous avions hésité avant de choisir “Drive” mais sur les conseils de mon amie Catherine B., on finit par se décider, dimanche soir,  c’est  Drive. Un film pas comme les autres, elle m’avait dit. Où on y voit des garagistes sexys. Elle ne m’avait pas tout dit.

Le film est remarquable, le tempo est extrêmement déroutant, pour ce type de film. On y trouve des passages rapides puis des lenteurs très modernes. Quand je dis moderne, j’aurai pu faire référence à Somewhere de Sofia Copola où l’on retrouve ces longs plans que certains ne trouvent pas moderne mais juste ennuyeux.  La ce n’est pas le cas : tout passe. Accompagné il est dit par une bande son pleine de génie et d’électro branchée.

J’ai adoré les gros plans magnifiant les scènes, mais aussi les faux-ralentis quasi “matrixien” comme dans la scène de l’ascenseur…  Bref la claque et bientôt culte.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s