Dr. Doom a encore frappé

Le 30 octobre 2018, dans Cercle les Échos, l’économiste Nouriel Roubini a publié un article concernant la blockchain et les cryptomonnaies. 

https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/0600059101665-la-grande-escroquerie-de-la-blockchain-2217824.php

Un extrait : « La technologie à l’origine du bitcoin est présentée comme un possible remède à tous les maux, de la pauvreté à la famine en passant par le cancer. Mais, derrière un discours de décentralisation et de liberté numérique, la blockchain cache une course aux profits pour une minorité. La  valeur du bitcoin ayant chuté d’environ 70 % depuis son pic de la fin de l’an dernier, la mère de toutes les bulles a désormais éclaté »

Roubini, économiste pessimiste et fantasque, a gagné sa réputation pour avoir prédit la crise immobilière aux US. Pour être précis, l’économiste chroniqueur prédit perpétuellement des crises sur tous les marchés. Et de temps en temps, les faits lui donnent raison (d’où ses surnoms de Permabear ou Dr Doom )

Les propos de l’oiseau de mauvais augure sont articulés autour de deux thèmes : les ICOS et TGE sont des « arnaques » et la blockchain ne sert à rien.

En regardant de façon détaillée, les chiffres cités sont un peu orientés pour faire valoir ses opinions :

·        Le bitcoin a baissé depuis son plus haut. C’est vrai et par définition,  en effet on aurait pu dire qu’il a monté depuis son plus bas. Roubini veut mettre en avant la volatilité dans l’année. Cependant, depuis le 5 septembre 2018, la stabilité des prix de Bitcoin a été telle que Wall Street fut plus volatile que les actifs numériques. De bons vieux marchés financiers sont sensibles à : la hausse des taux d’intérêt, aux manipulations de la Fed, aux guerres commerciales, aux tarifs douaniers et même à l’incertitude sur l’Italie et Brexit.

·        75% des ICOS sont des « arnaques » (scams en anglais).  Les chiffres sont issus d’une étude du cabinet SATIS (promu par bloomberg) qui compte les ICOs qui veulent se lancer, pas celles qui reçoivent de l’argent.  C’est comme dire: 75% des « projets » de startups encore non créées sont des « arnaques ». https://research.bloomberg.com/pub/res/d28giW28tf6G7T_Wr77aU0gDgFQ
(Étude à lire pour bien voir le panorama complet de ce qu’il s’est passé autour des TGE depuis quelques mois.

·        Les Blockchains deviennent privées. Pour Roubini, les blockchains deviennent de plus en plus privées, contrôlées par de petits nombres d’acteurs, et pour ceci, ne constituent plus une vraie innovation économique. Mais Roubini ne prend pour référence que l’utilisation de la blockchain en interne dans le cadre de grandes entreprises. Quel dommage! C’est un biais évident. Certes, certains projets déclinent un peu de « centralité » pour pouvoir mieux se marier avec l’héritage entrepreneurial, mais je pense que Roubini ne prend pas conscience de la révolution qui est en cours avec des entreprises qui acceptent de travailler entre elles dans un même secteur en partageant des données, des processus et de la valeur. Il sera surpris de voir ces groupes d’entreprises qui créent une valeur écosystémique plutôt qu’organique….même si nous savons tous que c’est un pari difficile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s