Archives pour la catégorie Avolta Partners

Avolta Partners débarque chez WeWork Paris 

Nous étions déjà installés chez WeWork à Londres ( Soho – Medius House ), nous sommes ravis de rejoindre WeWork à Paris égalment.

Nous sommes installés dans ce qui est probablement le plus beau bureau de l’immeuble 🙂 avec une vue imprenable sur le Sacré Coeur et Notre Dame de Lorette.

 

 

Superception le podcast de la révolution blockchain

Superception Podcast

Merci à Christophe Lachnitt pour cet entretien. Christophe a déjà plus de 24 ans d’expérience en communication, dont 19 ans comme directeur de la communication et 13 ans au sein de comités exécutifs d‘entités réalisant plusieurs milliards d’euros de chiffre d’affaires. J’ai travaillé en étroite relation avec lui chez Microsoft  mais il a aussi oeuvré chez Alcatel, et DCNS. Il a publié trois livre dont Le génie gênant (2016) sur la transformation numérique.

Soirée signature : La Révolution Blockchain

J’ai été sincèrement très touché par votre présence.

Je vous remercie du fond du coeur pour votre présence, hier lors de ce moment.

Vous étiez 200 à participer à cette rencontre et ceci a montré l’intérêt grandissant pour le sujet de la blockchain, de bitcoin, des algorithmes, des institutions.

N’hésitez à me donner vos feedbacks…

Si vous avez aimé: dites le! Si vous avez acheté votre exemplaire online alors n’oubliez pas de donner un 5/5 sur le site! J’ai besoin de top reviews.

soiree la révolution blockchain 3dédicace la révolution blockchain2dédicace la révolution blockchain  

 

Vous avez été nombreux à me demander d’intervenir dans différents cercles et je le ferai avec plaisir, si mon agenda me le permet :

https://philipperodriguez.com/conferencier/

Startups : le Début de la période glaciaire ?

Publié dans  / http://digital-strategy.info/startups-le-debut-de-la-periode-glaciaire/

 

Bordeaux Fintech 2016 : Blockchain, PME et millenials

Ce jeudi, avait lieu la seconde rencontre nationale de l’ecosysteme Fintech français à Bordeaux, organisé par un groupe de passionnés dans un lieu inattendu : le Darwin.

Une bonne opportunité de rencontrer tous les membres de cette communauté et de partager avec eux des visions pour le futur.

J’ai reconnu trois thèmes majeurs en terme de cibles et de technologies : les pmes délaissées par les banques, les millenials qui délaissent la banque, et la Blockchain qui structure technologiquement plusieurs initiatives du futur.

Présentation étude sur la valorisation des startups à France Digitale Day

Aujourd’hui, nous présentons  en avant-première les résultats de l’étude sur la valorisation de start-ups en France.

Ce seront Arthur et Patrick qui assurent le show pendant l’atelier organisé avec Crédit Mutuel Arkéa et France Digital.

C’est l’aboutissement d’un long travail qui a été produit par Pascal et son équipe pendant l’été. L’étude porte sur 500 transactions de l’année dernière sur la France.

Nous sommes très excités à l’idée  d’étendre cette méthodologie aux pays comme l’Allemagne et l’Angleterre pour avoir  une vue européenne  et des comparaisons possibles entre les multiples des différents pays.

Cette méthodologie utilise énormément de données et quelques modèles mathématiques, mais comme dans toutes les modélisations elle laisse une grande part à l’expérience.

Nous avons la conviction que cet outil est extrêmement nécessaire pour rétablir un équilibre dans la négociation entre les entrepreneurs et les investissseurs.

Comme chaque marché,  une symétrie d’information est  nécessaire pour faciliter sa fluidité mais surtout pour le rendre efficient.  Le marché du capital dans le domaine du venture en France n’y échappe pas.

L’étude se trouve à http://www.avoltapartners.com

Diner des licornes Juin 2016

 

L’objectif ? Créer une communauté d’entreprises exceptionnelles dont la vision, la promesse et les valeurs nous laissent penser qu’elles seront les success-stories françaises de demain.

Autour de diners inédits, la banque d’affaires Avolta Partners et le cabinet d’avocats Gide, souhaitent réunir cette communauté et lui permettre d’échanger, de partager et de se connecter.

A chaque édition, vous aurez le plaisir de rencontrer et d’interagir avec les plus grands entrepreneurs français, ainsi que les fonds d’investissement les plus importants.
Pour cette deuxième édition le thème a été : la cession des startup.

Gilles Chetelat (StickyADS) et Jean-David Chamboredon (ISAI/StickyADS), Céline Lazorthes (Leetchi) et Emanuele Levi (360 Capital Partners/Leetchi), Jean-Daniel Guyot (Captain Train) et  Jean-Marc Patouillaud(Partech/LaFourchette), furent là pour revenir sur leurs parcours et expériences.

Ensemble, les entrepreneurs présents ont pu s’entretenir afin de savoir si les startups françaises sont toutes vouées à être absorbées par des ensembles étrangers plus grands ou si elles peuvent devenir des plateformes indépendantes créant leur propre écosystème.

Diner des jeunes licornes (Early Unicorn Diner) – Avolta Partners

 

Autour de diners inédits, Avolta Partners et le cabinet d’avocats Gide souhaitent réunir cette communauté et lui permettre d’échanger, de partager et de se connecter.A chaque édition, vous aurez le plaisir de rencontrer et d’interagir avec les plus grands entrepreneurs français.Pour cette première édition,

Thierry Petit et Benoist Grossmann sont venus présenter leurs parcours et expériences

 

 

Benoit  Grossmann (Idinvest) et Karen Noel (Gide)

 

 

Source: Diner des licornes – Early Unicorn Diner | Avolta Partners

 

Négociation avec investisseurs : 5 conseils d’un enfant de 5 ans

Bravo vous avez trouvé un investisseur idéal qui adore vos produits, votre vision, votre projet, l’équipe !

Il faut maintenant négocier les conditions d’un investissement. Vous avez quelques convictions sur les points qui vous semblent importants et fondamentaux, voici ce qu’un enfant de cinq ans peut vous apprendre s’il était votre coach en négociation.

Obstination

Quand un enfant de cinq ans veut une glace, il la veut vraiment. En fait il ne veut rien d’autre pendant cet espace de temps. Vous le savez : il ne lâchera pas tant qu’il n’aura pas sa glace. Il peut rester en boucle plusieurs heures sur le sujet.

Pour votre négociation, vous ne devez jamais céder sur les points importants que vous avez auparavant choisi (de un à trois maximum). On peut essayer de distraire votre attention en focalisant sur beaucoup d’autres points, ou en vous expliquant les autres avantages de la proposition. Ces avantages sont mineurs pour vous. Mais vous ne devez pas lâcher sur les points qui sont importants selon vous. Tant que vous n’avez pas reçu de non sur la négociation complète vous pouvez espérer un oui sur un de ces points importants.

Supposons que le prix soit votre glace. Partez en boucle sur le prix. Ca agace mais ça marche.

Développez des alternatives 

Un enfant de cinq ans va se reporter sur sa mère s’il n’est pas sûr d’obtenir ce qu’il veut de son père.

Vous devez créer un maximum d’alternatives. Multipliez les possibilités pendant les phases d’approche, et gardez-les en main le plus longtemps possible. Vous devez ouvrir de nouvelles offres avec d’autres partenaires. Créez une deuxième offre, essayez de la mettre en concurrence. Si les deux sont sérieuses : mariez-les ! Multipliez les alternatives, mélangez-les, vous aurez un meilleur résultat.

Momentum

Un enfant de cinq ans tombe toujours au mauvais moment quand il vous demande une glace, mais à ses yeux c’est toujours le meilleur moment.

Choisissez vos moments de négociations. Par rapport à votre actualité mais aussi celles de vos investisseurs. En imposant votre tempo vous les obligerez à se décider vite.

Faites varier les points de négociations 

Un enfant de cinq ans ne demande jamais une glace, il demande une glace devant la télé. Après deux heures de discussions, épuisé, vous craquez, c’est oui pour la glace, non pour la télé. Non mais ! C’est quand même vous le parent.

Tout en restant focalisé sur vos points de négociations, vous pouvez les rendre un peu plus complexes pour diminuer leur importance relative. Vous voulez une valorisation de X, demandez une valorisation de X avec des relations possibles, des mécanismes de sur-distributions. En restant ferme sur X vous avez de bonne chance d’obtenir le prix, plus quelque chose en bonus.

Closing

Un enfant de cinq ans sait closer. Un sourire, une promesse (qu’il ne tiendra peut-être pas) et vous craquez, c’est le moment où le « peut-être » bascule en « oui ».

Une négociation doit avoir une fin, apportez une touche finale pour emporter le oui. Préparez un de vos atouts que vous aviez gardé pour la fin.

« Et si on rajoute ceci peut-on signer aujourd’hui ? »

Voilà ce qu’un enfant de cinq ans sait faire. Voilà ce que les conventions aujourd’hui vous empêchent parfois de faire.

Développez ces compétences ou alors faites-vous accompagner d’une banque d’affaires pour négocier.