Archives pour la catégorie EBG

#EBG: les candidats a la présidentielle passent l’oral sur le numérique

Jeudi 24 novembre après midi l’EBG recevra les candidats à l’élection présidentielle pour évoquer leurs projets en matière de politique numérique :

Financement de la création
Neutralité web et financement des infrastructures
Fiscalité des entreprises digitales, virtuelles
Commerce électronique français
Démocratie et Internet
Cybercriminalité, Protection de l’enfance
Open Data & e-administration
Nous organiserons un grand débat participatif juste avant pour définir les termes et les enjeux avec les membres de l’EBG.

Pierre Reboul écrit dans son mail aux membres "Nous étions 1200 adhérents réunis Salle Wagram pour écouter Jean-Pierre Raffarin présenter le plan Reso 2007, je pense que nous serons facilement le double pour ce grand oral des candidats à la présidence de la République"

 

#EBG: les candidats a la présidentielle passe l'oral sur le numérique

Question #EBG pour JF Copé à la convention du numérique de l’UMP (#umpnum)

Réuni en convention sur le numérique, le parti majoritaire détaille ses 45 propositions sur le sujet pour 2012.

D’après PublicSenat :  Principales mesures : garantir la neutralité d’Internet et faire de la France, un pays leader en matière de numérique. « Faire du déploiement du très haut débit un grand projet national d’infrastructures, avec un pilotage national », « créer une matière spécifiquement dédiée à Internet et au numérique au collège et au lycée », « faire de la neutralité un objectif politique », « rendre plus effectif le droit d’accès aux données publiques », « créer une CNIL  européenne ». Pour son projet 2012, l’UMP a émis 45 propositions relativement ouvertes sur le numérique, différant même parfois du gouvernement. Le parti majoritaire se réunit ce mardi après-midi pour en discuter lors d’une convention spéciale. Baptisée « Révolution numérique : le meilleur reste à venir », la convention traite de deux thèmes : comment le numérique peut-il améliorer nos vies et, le numérique, un gisement de croissance et d’emplois pour la France ? Selon Laure de la Raudière, secrétaire nationale en charge du numérique, « l’UMP souhaite mettre le numérique au cœur de la campagne présidentielle de 2012. » Quatre axes majeurs ont été dessinés par le parti majoritaire, parmi lesquels se situent les 45 propositions.

Au nom de l’EBG, j‘ai pu poser une question et faire une observation concernant l’adoption récente par les parlementaires néerlandais qui ont inscrit dans la loi le principe de neutralité totale du net. J’ai demandé ensuite à Jean-François Copé et aux parlementaires présents, quel était leur point de vue sur cette focalisation sur l’esprit et les principes plutôt que les applications et les décrets. Ce qui donnerait du champ pour chaque acteur pour créer, développer des offres tout en prenant leurs responsabilité en terme de neutralité.

JF Copé a montré son ouverture à l’idée de définir une loi-cadre dans ce domaine. Il pense qu’il faut poser les droits mais aussi les devoirs des partis prenantes de l’écosystème… Une réponse peu étonnante du représentant du parti des droits et de devoirs.

 

 

 

Meetic que sur mobile…

Discussion intéressante à l’EBG pour l’AG 2011 (750 participants), sur les sujets des investissements et des modèles pour les pure-players avec deux super patrons du Web.

image_thumb[1]

 

A retenir :  

Simoncini : “Si je devais refaire Meetic aujourd’hui, je le referais que sur un mobile

Rosenblum : “Internet et les franchises ca fait 2

Simoncini : “Se prendre un rateau sur facebook, c’est comme dans la vraie vie mais en pire” à propos des sites de datings ‘”sociaux”

 

Simoncini et Rosenblum face à "la pression publicitaire" (AG #EBG 2011) from capecalm on Vimeo.

AG EBG 2011

Une Assemblée Générale d’un grand cru pour cette édition 2011 aussi bien sur le fond que sur la forme, avec plus de 750 participants dans cette journée riche en contenu.

J’ai eu le plaisir d’animer deux tables rondes : une sur la régulation de l’Internet et une autre sur les digital pure players avec Marc Simonini et Jean-Emile Rosenblum.

 

imagePremière table ronde avec :

Eric Boustouller, Didier Quillot, Philippe Lemoine.

WP_000719.jpg Vu de la régie.

 image
L’EBG c’est aussi la rencontre des membres.

 

image

L’EBG c’est aussi les prises de paroles toujours particulière de Pierre Reboul

image

Sarkozy lance le Conseil National du Numérique : majorité pour l’EBG! #ebg #cnn #sarkozy

Le président de la République installe aujourd’hui officiellement le Conseil National du Numérique, au Palais de l’Élysée.Le décret de création de ce nouveau conseil consultatif et le décret de nomination de ses membres ont été signés en conseil des ministres.

 

03467898-photo-le-palais-de-l-elysee.jpg

A cette occasion, le chef de l’Etat prononce un discours sur internet et l’économie numérique, devant un parterre d’acteurs de l’écosystème de l’internet français : entrepreneurs, dirigeants de start-up et d’entreprises technologiques, développeurs, investisseurs, universitaires, représentants d’association et blogueurs.

Je suis présent au titre de dirigeant de start-up mais surtout comme trésorier fondateur de l’EBG.

Nicolas Sarkozy a affirmé souhaiter rencontrer le CNN quatre fois par an et a émis le vœu d’étendre l’expérience Conseil national du numérique (CNN) au niveau européen et international.Il a noté que si le CNN avait été créé plus tôt HADOPI aurait été probablement différent… il a même fait preuve de grande humilité en évoquant « les maladresses » des pouvoirs publics dans ce dossier. Pour le Président, l’industrie doit aussi produire des innovations qui rendront HADOPI caduque. C’est l’évolution qu’il souhaite mais en attendant la régulation était nécessaire pour protéger le droit à la propriété intellectuelle.

C’est également une première de voir que ce conseil, sur les recommandations de l’industrie et du rapport PKM, ne comprendra pas d’élus ni de parlementaires, ni d’associations même si les professionnels représentent parfois aussi une association ( AFDEL, FEVAD…). Il pourra jouer donc à plein ce lien entre les pouvoirs publics et l’industrie du numérique.

Les membres du CNN sont :Gilles Babinet (entrepreneur co-fondateur de CaptainDash, MXP4, Eyeka), Patrick Bertrand ( Directeur Général de Cegid et président de l’Afdel), Jean-Baptiste Descroix-Vernier (PDG-fondateur de Rentabiliweb), Giuseppe De Martino (Directeur Juridique de Dailymotion.com, vice-président de l’Asic), Frank Esser (PDG de SFR, président de la Fédération Française des Télécoms), Emmanuel Forest (Directeur Général Délégué de Bouygues Telecom), Gabrielle Gauthey (Directrice des relations institutionnelles d’Alcatel-LucentAlcatel-Lucent), Pierre Louette (Directeur Exécutif d’Orange), Daniel Marhely (cofondateur de Deezer.com), Alexandre Malsch (fondateur de Melty.fr), François Monboisse (Responsable de Fnac.com, et président de la Fevad), Xavier Niel (fondateur de Free), Jean-Pierre Remy (PDG de PagesJaunes.fr), Marie-Laure Sauty de Chalons (PDG d’AuFéminin.com), Marc Simoncini (fondateur de Meetic.com, et Jaina Capital), Jérôme Stioui ( fondateur de Directinet et Ad4Screen), Bruno Vanryb ( PDG d’Avanquest Software et président du collège Éditeurs de logiciels du Syntec Numérique), Nicolas Voisin (fondateur 22 mars).

Je compte 11 14 membres de l’EBG parmi les 18 membres du Conseil National du Numérique, c’est une belle représentation.

03467898-photo-le-palais-de-l-elysee.jpg

Le CNN bientôt intronise par le President Sarkozy.

Le site Frenchweb a publié hier en exclusivité la liste des 18 membres "pressentis" pour composer le CNN, le fameux Conseil National du Numérique. 

L’acte de naissance de ce CNN est fixé au 27 avril prochain.

Pc impact écrit :  

L'arrivée du CNN, souhaitée voilà près de trois ans, consacre une intervention bien tardive puisque l’ensemble des lois répressives sont désormais passées. Toutefois, toutes les questions ne sont évidemment pas purgées, comme celles de la fiscalité du net, la neutralité, ou la responsabilisation des intermédiaires techniques. Une responsabilité que souhaiterait muscler justement les ayants droit. 

PKM auteur du rapport CNN écrivait « Le secteur de l’économie numérique, le monde de l’internet n’est pas « sous-régulé » comme peuvent l’imaginer certains interlocuteurs. L’internet n’est pas le « far web ». L’internet n’est pas une zone grise dépourvue de toute législation. L’internet n’est pas la zone sans foi, ni loi. L’internet et ses acteurs sont soumis à de nombreux textes législatifs et réglementaires, dont certains destinés à s’appliquer spécifiquement à ce secteur. Il ne convient donc pas de créer une structure qui serait chargée de développer de nouvelles règles, de fixer de nouvelles obligations aux acteurs. Il convient, plutôt, de faire application du cadre juridique existant voire, de s’interroger sur l’adéquation de celui-ci aux besoins réels du secteur du numérique. »

La liste pressentie serait celle là:  
Gilles Babinet, entrepreneur et investisseur (CaptainDash, MXP4, Eyeka) fondateur de Musiwave.Patrick Bertrand, Directeur Général de la CEGID, président de l’AFDEL.Jean-Baptiste Descroix-Vernier, PDG-fondateur de Rentabiliweb.Giuseppe Di Martino, Directeur Juridique de Dailymotion.com, vice-président de l’ASIC.Frank Esser, PDG de SFR, président de la Fédération Française des Télécoms.Emmanuel Forest : Directeur Général Délégué de Bouygues Telecom.Gabrielle Gauthey, Directrice des relations institutionnelles d’Alcatel-LucentPierre Louette, Directeur Exécutif d’OrangeDaniel Marhely, cofondateur de Deezer.com.Alexandre Malsch, fondateur de Melty.fr.François Monboisse, Responsable du développement et des nouvelles technologies de Fnac.com, et président de la FEVAD.Xavier Niel, fondateur de Free.Jean-Pierre Remy, PDG de PagesJaunes.fr.Marie-Laure Sauty de Chalons, PDG d’AuFéminin.com.Marc Simoncini, fondateur de Meetic.com, et Jaina CapitalJérôme Stioui, fondateur de Directinet.Bruno Vanryb, PDG d’Avanquest Software, Président du Collège Éditeurs de logiciels du Syntec Numérique.Nicolas Voisin, fondateur d’OWNI.

Une belle représentation de France Telecom: Orange, Dailymotion mais également des associations défendants des intérêts divers : Fevad, Syntec, AFDEL. L'EBG y est d'ailleurs massivement représentée avec plusieurs membres éminents. On attend les nominations officielles pour pouvoir faire les comptes. 

E-G8 Forum, la France fait entendre sa voix numérique

via mry.blogs.com

 

Mry soulignait la bonne volonté de l'état français qui se dotait à la fois d'un nouveau comité national du numérique qui sera annoncé après le conseil des ministres de Mercredi, mais dans le même temps va faire agrandir son influence par la construction d'un premier eG8 ( une version numérique du G8 ). 

Par la volonté du président Sarkozy pour la première fois les échanges autour des sujets du numériques seront pris en compte dans ce cercle.  Ceci va plutôt dans le bon sens. 

Maurice Levy sera le Chairman du eG8.. il mentionne dans son invitation faites aux start-ups et aux professionnels du numérique  des thèmes et des formats variés  : 

 

  • – L’Internet moteur essentiel de la croissance
  • – L’émergence d’un citoyen numérique
  • – Les technologies du futur
  • – La création de nouveaux pôles d’innovation
  • – La révolution du mobile et son impact sur le commerce, les médias, et la publicité
  • – La protection des données personnelles et de la propriété intellectuelle

Des sujets bien au coeur des préoccupations de l'EBG qui sera également nous l'espérons un bon contributeur au débat. 

 

Les services au cœur du #eCommerce, conférence #EBG

 

J’ai eu l’occasion d’animer cette conférence à l’EBG ce jour avec  pour PRICEMINISTER – Olivier Mathiot, Directeur Marketing et Communication, pour SHOWROOMPRIVE.COM – Thierry Petit, Fondateur et GOVOYAGES – Frédéric Pilloud, Directeur Développement Internet

 

Photo_CECF9915-9F9E-F22F-4B4E-948E8406DF5B

Nous avons débattu des thèmes suivant :

Quels services développer en fonction du positionnement de la marque ? Livraison : Kiala, Receive and Pay,… Hotline, Remboursement, Offre d’essai, SAV 

Comment mesurer l’impact de ces services sur le taux de transformation ?

Quelles sont les contraintes techniques en termes de veille et de gestion de catalogue ?

Quelle politique de service en fonction de catégories de clients (carte de fidélité) et des typologies d’achats (taille des paniers d’achats, promotions) ?

J’ai été

Soirée Internet Marketing de l’EBG

Mercredi 15 Décembre, c’était le lancement du nouvel ouvrage de l’ebg : l’internet marketing 2011, pensum indispensable pour le marketeur digital et moderne.

Pensez donc, 70 exemples de campagnes analysées dans le détail par  marque ( Swiss Life, Nissan, P&G, Chocapic, Lancaster,  vente-privee.com, Coca-Cola…), mais aussi par budget.

Mais c’est aussi plus de 270  pages de théorie, comme la  Stratégie globale : Brand Content, Gestion des canaux, Secteurs en mutation, Business Modèles… , les  Métiers du Web : Directeur technique, Community Manager, Web Analyst, Responsable CRM… , le Référencement, l’E-commerce, la E-publicité, la Création & Tracking de sites , le Social Web : Facebook, Twitter, BUzz, Foursquare, Blog, Conversations sur Internet ; ma Relation client & Emailing : Email, Story telling, Segmentation, Agent virtuel, Conversations  , et en fin le Marketing Mobile : M-commerce, Application iPhone, Affiliation mobile, Multi-écrans… OUF….

Tout ceci méritait une petite fête c’est comme ça que plus de 700 personnes se sont réunies pour célébrer le lancement!  

Pour commander le livre cliquer sur le lien plus haut. 

Pierre et Philippe, contents de la soirée!

 

 

Les vrais stars : les auteurs du livre, ils sont smarts, ils ont beaux, ils sont jeunes, ils sont sympas!

Assemblée Générale de l’EBG 2010

 

Un évènement 100% Network, organisée chaque année depuis 1998, l’assemblée générale de l’Electronic Business Group clôt « officiellement » l’année du marketing, des médias, et des télécommunications. le public (700 à 800 professionnels) .

En effet, depuis 12 ans maintenant, l’EBG réunit les entreprises actives dans les domaines d’Internet, des télécommunications, du marketing interactif et des nouveaux médias. La spécificité de l’EBG est de rassembler, non pas les entrepreneurs individuels, mais les responsables des grands groupes français et les jeunes sociétés capitalisées. Les 550 organisations adhérentes représentent ainsi la totalité des grands groupes industriels et de services actifs sur le marché français (100% du SBF 120). Les 800 participants sont les directeurs généraux, les directeurs Internet, les directeurs marketing, les directeurs achats, ou les directeurs des systèmes d’information.

Comme chaque année un programme très riche  ;  Jean-Paul Agon, PDG, L’OREAL en keynote, mais aussi des thèmes d’actualité traités par les praticiens.

PIC_0524 (1) PIC_0529

Pour exemple, je ne citerai que ces deux thèmes qui sont venus se greffer au dernier moment sur lesquelles j’avais déjà ecrit :

NOUVELLES FORMES DE E-COMMERCE ou RETOUR VERS LE FUTUR ?

Le group buying et le one day one deal se sont affirmés comme les grands phénomènes de l’année e-commerce. Ces modèles ne sont pourtant pas nouveaux : le group buying avait été testé en 2000 (avec Clust notamment) et le one day one deal, apparu il y a trois ans, était resté confiné aux destockeurs. Pourquoi Groupon réussirait-il en 2010 là ou d’autres ont échoué dix ans avant ? Quelle est la scalabilité du one day one deal, offre limitée par nature et très dépendante de l’originalité et du buzz ?

Les réseaux sociaux sont -ils des leviers pour le e-commerce ? Quels sont les synergies, entre les réseaux généralistes et les sites de e-commerce ? Comment passer des données brutes, du comportemental, et du bouton like à l’acte d’achat ? Peut-on imaginer d’autres formes de social buying que le group buying ? Des sites de social shopping ? Des linker ? Du finger twisting ?