Archives pour la catégorie Ecommerce

Salon E-Commerce PARIS 2007

MixCommerce sera présent à la convention E-Commerce 2004.

Du 11 au 13 Septembre 2007 va se dérouler le plus gros événement sur les thèmes du
E-Commerce et du E-Marketing en France: E-Commerce Paris 2007

Avec 43% de croissance en un an, 76% des foyers qui achètent en ligne et pas
moins de 15 millions d’acheteurs, le E-Commerce, ça marche !

Grands Thémes de l’événement:
• Technologies et Services pour le e-commerce
• Solutions E-marketing pour le e-commerce
• Relation client : du prospect internaute au client fidélisé
• E-merchandising : Décupler la performance commerciale des sites
• Logistique – Transport
• Innovations / E-commerce métier

Témoignages et Retours des plus grands E-Marchands:
Allociné, Alcatel/Lucent, 3 Suisse, Lycos, Barclays, Matelsom, Voyage SNCF,
Conforama, MyPix, Dell, et des centaines d’autres orateurs…

Les conférences et le salon sont gratuits, mais l’inscription obligatoire.

Publicités

EBG : club des champions du Net / Le Monde.

Très bel article sur l’EBG, on a bien rigolé pour faire les photos.

Vous avez vu la chemise de Pierre ? Et PKM (Priceminister)  enchainé dans un cable internet? Et le glamour de Sonia Rameau ( Notre Famille.com )

Le monde ne manque pas d’emphase pour cet article qui est un dossier sur les clubs d’affaires intitulé "Bienvenue chez  les puissants".

Dans le monde daté de SAMEDI 25 Aout. Extrait :  "Le pouvoir n’a pas toujours d’adresse. Pour cette génération de voyageurs qui ont souvent vécu au moins quelques années aux Etats-Unis ou en Asie, le décor ne compte pas. Les membres de l’EBG se retrouvent dans des salons d’hôtels chaque fois différents et toujours impersonnels. Mais le fondateur de l’EBG, Pierre Reboul, 39 ans, chemises impossibles et culot d’enfer, s’attache à ce que l’esprit plein d’autodérision du Net ne quitte jamais la salle. Lamise en scène potache qui accompagne les débats les plus sérieux donne à ses assemblées un côté foutraque désacralisateur. A la tribune défilent ainsi les esprits les plus agiles de la high-tech. Maisun gong antibullshit (« anticonnerie») sanctionne ceux qui s’égarent dans la langue de bois convenue des communiqués de presse ou qui, comme cela arriva à l’ancien patron d’EuroRSCG, Jacques Séguéla, semettent à raconter leur vie. "

http://www.lemonde.fr/journalelectronique/donnees/…

La déroute

http://www.laderoute.info/la_deroute.htm

Un projet fantastique d’art contemporain qui détourne les codes de la VAD pour parler des cités. C’est un faux catalogue La REDOUTE réalisé dans un quartier comme une oeuvre contemporaine.  Assez loin du nord VADiste puisque réalisé dans le sud ouest…

© Lionel Bonaventure / AFP  N’oublions pas qu’une redoute est une fête. Et c’est ce que la Déroute devient aussi : une célébration du quartier, c’est ce que j’en comprends du moins.

La sortie du catalogue était prévue pour le 25 Octobre…

Pas très loin de son original.

Au fait que trouve-t-on à la page 436 ? Voir mon billet précédent  à ce sujet…

Qu’en pensez vous?

Photo : © Lionel Bonaventure / AFP

Sex toys page 436

Et oui la dernière tendances des sites de commerce electronique, était les sites très léchés ( hmm) de vente de sex-toys comme chambre69 ( voir leur vidéo virale n’ailleurs ici : vidéo du mois de Janvier )

Mais que vois-je page 436 du catalogue de La Redoute ? Tout un attirail des plus sophistiqués pour le plaisir au féminin. Dont le très tendance "canard tout noir pour la baignoire ou la douche". 

Tout ca dans les pages "bien-être" bien sur.

Ventes privées à fond la caisse…

Extrait du journal du net et quelques commentaires…  Interessant de voir ce que le leader des ventes privées pense de son développement. le JDN a judicieusement posé les bonnes questions.  Manquait peut être une question sur la rentabilité.

JDN. Quel bilan tirez-vous de ce premier semestre ?
Jacques-Antoine Granjon. Le marché a réagi comme nous l’avions imaginé. Sur les 6 premiers mois de l’année, nous avons réalisé 110 millions d’euros HT de chiffre d’affaires, ce qui représente une hausse de plus de 200 % par rapport au premier semestre 2005, où nous avions enregistré 36 millions d’euros. Comme nous avions anticipé cette croissance sur l’année 2006,

Lire la suite Ventes privées à fond la caisse…