Archives pour la catégorie Entrepreneuriat

Microsoft se paye Sunrise pour 100 millions de $

Bravo à l’équipe Microsoft pour cette acquisition qui va compléter le dispositif logiciel de Microsoft sur d’autres dispositifs que Windows. Un calendrier sur Iphone, ce n’est pas une annonce c’est une révolution qui est en marche.
Ceci montre que l’entreprise est sacrément sérieuse sur sa transformation stratégique.

C’est une bonne nouvelle aussi pour l’entreprise belgo-américaine qui montre que l’on peut innover en Europe, même si il faut se vendre aux US… bravo à la #belgiantech !

Selon le Soir/geeko

Cofondée par Jeremy Le Van et Pierre Valade, un Belge et un Français qui se sont exilés aux Etats-Unis, Sunrise est rapidement parvenue à s’imposer sur le marché des applications mobiles grâce à son agenda “connecté” au design élégant. Unique en son genre, l’application de la jeune startup était parvenue à susciter l’intérêt des médias nord-américains, qui lui avaient offert une belle visibilité. Après une première levée de fonds de 2,2 millions de dollars, les deux cofondateurs de Sunrise avaient annoncé une seconde levée de fonds de 6,6 millions de dollars en juillet 2014. Un financement “majeur” qui montrait déjà l’énorme potentiel de la startup…

Selon Techcrunch, Microsoft viendrait de racheter la petite startup pour un montant de 100 millions de dollars. Une acquisition majeure pour Microsoft, qui pourrait intégrer l’application à son client Outlook.

Il y a quelques mois, la firme de Redmond avait fait l’acquisition d’Acompli, l’une des meilleures applications de messagerie, qui a finalement été rebrandée la semaine dernière avec le logo d’Outlook.

S’il n’existe aucune application correspondant à Sunrise dans le portfolio de Microsoft, le géant informatique devrait en toute logique intégrer le service à son offre, et entamer le développement d’une application dédiée sur Windows, Sunrise n’étant à l’heure actuelle disponible que sur iOS, Android et via le Web.

via Microsoft rachète la startup belgo-américaine Sunrise pour 100 millions de dollars | geeko.

Publicités

Manuel Valls à l’AG de l’EBG 2015

 

L’EBG recevra le Premier Ministre, Manuel Valls, à l’Assemblée Générale de l’EBG, qui se réunira Mardi 23 Juin 2015.

 

 

 

Le thème choisi cette année sera :
« Beyond Disruption », ou comment créer de la valeur au-delà des phénomènes de disruption.
 

EBGCette assemblée réunira les 1,200 dirigeants du Digital en France, dont une majorité d’annonceurs, et les fondateurs des 100 premières start-ups françaises, selon le classement Top 100 de l’EBG, qui sera dévoilé à cette occasion. Parmi les intervenants, quatre présidents de groupes du CAC 40 ont déjà confirmé leur participation.

Charte StartUp-Grands Groupes

Avec le Premier Ministre, nous parlerons de la politique du gouvernement pour faciliter et accompagner le développement de l’économie numérique, nous évoquerons la concertation actuellement en cours et nous présenterons une Charte destinée à encadrer les relations qu’entretiennent les grands groupes avec les startups.

 

 

Afin de proposer une charte consensuelle, nous créons actuellement un groupe de travail, qui réunit 10 représentants de grands groupes et 10 représentants de startups, issues du dernier Top 100 de l’EBG.
Je serai ravi d’animer ce groupe de travail donc n’hésitez à me joindre si vous souhaitez en savoir plus. 

Qarnot Computing dans Arte

Qarnot Computing : du chauffage au calcul à la demande

Ça chauffe un ordinateur ! De cette simple constatation, Paul Benoit, fondateur de Qarnot Computing, en a fait une idée révolutionnaire : le radiateur numérique. « Je travaillais sur un système pour rendre les ordinateurs silencieux, sans ventilateur. Je me suis dit : pourquoi ne pas utiliser cette chaleur que nous nous efforçons de faire disparaitre » raconte l’entrepreneur. Le concept était né.

Le fonctionnement du radiateur numérique n’est pas si compliqué. A la place de résistances classiques, le radiateur intelligent est doté de micro-processeurs très puissants. L’ensemble du dispositif, connecté à Internet, va recevoir une masse de calculs à effectuer. En réalisant ces opérations, les micro-processeurs vont alors produire la chaleur demandée, réglée à l’aide d’un thermostat intégré au radiateur.

« Nous sommes avant tout une entreprise qui propose un outil de calcul » tient à rappeler le fondateur de Qarnot Computing « nous proposons une alternative aux data centers en offrant du calcul à la demande ». Et cette alternative est bien plus économique, et surtout beaucoup plus écologique : les énormes entrepôts d’analyse de données consomment une énergie monstre en climatisation pour refroidir leurs ordinateurs. Le système Qarnot préfère, lui, utiliser l’énergie considérée comme « parasitaire » par les data centers pour chauffer gratuitement une infrastructure. Car le chauffage est financé par les entreprises qui sollicitent Qarnot Computing pour ses outils de calcul. Le chauffage finalement c’est un plus. Un service bonus apporté par la décentralisation d’une puissance informatique.

Extrait article Le monde

5 Startup Tips for Founders and Investors

Apprendre, apprendre et encore apprendre.

The Gap Plan

1. Learn, learn, learn.

Before you embark on your startup journey, be as informed as possible. The more you know about your market, the better. Domain expertise isn’t necessary, but if you can be the most knowledgable about your product or idea specifically, you’re in good shape to start. For investors, if you can be knowledgable about the industries you are investing in, the better. There are a lot of VC’s out there who have no experience in software or biotech for example, but they are still out investing in those. Even just learning about these markets can help you help good founders. That should be the role of the investor. Invest capital, help founders.

2. Disrupt/Create

To be a great company, you must disrupt, create, or do both. Disruption means overturning a market and offering a product at least 10x better than what is currently available. A perfect example of…

Voir l’article original 380 mots de plus

Axelle Lemaire: «Je veux une charte entre start-up et grands groupes»

L’ebg avait proposé ceci dans le cadre de la concertation numérique. Quelle bonne surprise de le voir repris.

J’ai deux objectifs. Il s’agit de faciliter pour les start-up l’accès à la commande et aux financements, publics comme privés. Au niveau public, le décret sur les achats publics innovants permet d’inscrire les start-up dans une relation de long terme avec l’Etat. De leur côté, les grands groupes doivent comprendre que c’est dans leur intérêt de travailler commercialement avec les start-up et d’y investir via les fonds de « corporate venture ». Dans les deux ou trois mois, je vais rencontrer les patrons du CAC 40 pour les sensibiliser à la question. L’idée serait de mettre en place une charte, de formaliser un cadre de référence sur la manière de collaborer avec les start-up.

via Axelle Lemaire:«Je veux une charte entre start-up et grands groupes».

Nous aussi : http://contribuez.cnnumerique.fr/debat/55/avis/1985

Trou noir de 2015 prévision de chutes de startups

La presse spécialisée américaine évoque souvent le terme de «Series A crunch» qui correspond à une difficulté pour les entreprises qui ont déjà reçu un premier financement d’amorçage à trouver un premier tour de financement par des investisseurs professionnels (de type série A) . C’est une sorte d’embouteillage du financement qui peut entraîner des start-up dans un trou noir en 2015.

(Paru la première fois dans Frenchweb : http://frenchweb.fr/tribune-startups-5-conseils-pour-eviter-le-trou-noir-de-2015/178621)

Je m’intéresse dans cet article à une phase très particulière de la chaîne de financement qui est le premier tour institutionnel souvent qualifié de « série A » à cause du nom que les actions portent pendant ce tour de financement: Actions de Classe A. Tous les financements qui précèdent sont dits ‘d’amorçage’ ou seed.

Je vous propose de donner ici un peu de contexte pour le marché français, puis d’aborder quelques règles pour éviter cet embouteillage record qui est fortement probable.

Lire la suite Trou noir de 2015 prévision de chutes de startups

Prix StartUp Fnac

Beaucoup d’énergie et de compétences autour de ce prix StartUp Fnac où j’ai eu la chance de participer comme membre du jury.
Une bonne façon de fêter les 60 ans de la Fnac! La branche professionnelle de la FNAC organise ce concours, qui a pour ambition de découvrir les talents de demain et de leur faire connaître les services Pro de l’enseigne. A la clé de ce concours, 10 000 euros de dotation, valable sur tous les équipements Fnac Pro.

Parmi les lauréats figurent ainsi la start-up Prizm, qui a reçu le premier prix.

Lire la suite Prix StartUp Fnac

Macron veut améliorer l’actionnariat salarié des start-up – Challenges

A voir jusqu’où ira le ministre de l’Economie dans ce cadre

Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron a promis lundi 17 novembre lors d’un rendez-vous de chefs d’entreprises à Paris d' »améliorer » deux dispositifs d’actionnariat salarié destinés surtout aux jeunes entreprises.

« Le risque, il faut le rémunérer. C’est pourquoi j’ai proposé (…) que le projet de loi sur l’activité et la croissance que je porterai puisse comporter une réforme de l’actionnariat salarié », a-t-il dit.

« Seront concernés les bons de souscription en part de créateurs d’entreprises, les BSPCE, et les attributions d’actions gratuites ou actions de performance », a précisé M. Macron.

viaMacron veut améliorer l’actionnariat salarié des start-up – Challenges.

viaMacron veut améliorer l’actionnariat salarié des start-up – Challenges.