Archives pour la catégorie Le monde de demain

Le fondateur de Kik explique son ICO

Voici une façon interessante de découvrir les motivations de Kik de faire ICO.

A nouveau, au coeur de la discussion, la communauté et le rôle qu’elle joue vis à vis de l’entreprise, de sa création de valeur…

A suivre le Kin expliqué par son fondateur. Kin servira aussi de monnaie pour aider les développeurs qui intègre Kik dans l’écosystème des applications

Intéressant de voir comment le cours ce comporte postICO.

kin

Publicités

Conférence : ICO expliquées à ma mère

Beaucoup de contenu dans cette conférence organisée par Avolta Partners.

 

Conférence à

Singapour : Conférence Blockchain 

J’étais ravi de participer à la commission ICT qui planche sur les sujets de transition numerique à la French Chamber of Commerce de Singapour.

Nous avons parcouru ensemble les thématiques du livre La Revolution Blockchain 

Ce fut également l’occasion de comparer les situations sur les politiques publiques en cours dans chacun des pays concernant l’emmergence des systèmes et applications décentralisées. 

Blockchain et Bitcoin chez Adecco

Merci à Stéphane de Miollis membre du comité exécutif de Adecco Group qui m’a donné l’opportunité de passer une heure avec une partie des managers de Adecco aujourd’hui. Sacré esprit d’équipe et une bonne ambiance, pour cette présentation qui cherchait à montrer le futur de l’entreprise dans un monde numérique qui accélère.

Nous avons eu des échanges fructueux sur le fonctionnement de la confiance dans les entreprises, dans le cadre de la transition numérique de nos sociétés. Entre autres nous avons pu avoir quelques discussions sur les récentes innovations dans la transformation du monde du travail par la Blockchain.  A ce titre, j’ai présenté  « LA REVOLUTION BLOCKCHAIN » et ses thématiques.

Merci à toute l’équipe finance de Adecco!

 

Transition Numérique conférence chez Hachette Livre

J’étais ravi de venir parler de mon livre « La révolution blockchain » et plus généralement de la transition numérique dans l’amphithéâtre de Hachette Livre.

img_3879

J’étais très impressionné par le hall d’accueil, avec cette grande bibliothèque vitrée qui reprenait tout les succès de la maison. Parcourir les couvertures et les tranches de ces livres c’était un peu un voyage dans le temps, et parfois un voyage dans l’enfance tant ils ont occupé nos temps de lecture.

Merci à Alexi Rerole membre du comité exécutif de Hachette Livre, et Guillaume Pech-Gourg pour leur accueil et les mots d’introduction.

Quelle chance d’avoir également dans la salle Odile Marion éditrice de La révolution Blockchain. Je la remercie de sa confiance et de l’enthousiasme sur ce sujet.

 

 

La révolution blockchain, un livre qui ne laisse pas indifférent.

Source: La révolution blockchain, un livre qui ne laisse pas indifférent.

Avec ou Sans Contact

Wow ! Le livre de Philippe Rodriguez qui vient de sortir aux Editions Dunod ne peut laisser indifférent le lecteur et rarement ai-je autant griffonné dans les marges d’un ouvrage. Il faudrait presque un autre livre pour commenter la  » Révolution blockchain « . Nous nous nous contenterons de ce simple billet.

Le livre peut se décomposer en 5 parties : la genèse du protocole (la genèse plutôt que l’histoire, choix assumé devant les expressions mystiques utilisées pendant tout le livre – NDLR) sur 64 pages, une histoire de la monnaie et de l’économie, passionnante (avec une belle omission) sur 47 pages, une définition et le fonctionnement de la blockchain sur 23 pages, les applications actuelles et potentielles sur 43 pages, et notre futur blockchainisé pour un (possible) meilleur des mondes sur 15 pages.

Philippe commence par nous raconter la genèse des crypto-monnaies. On y rencontre de nombreux personnages qui ont participé directement ou indirectement au développement de la blockchain parmi lesquelles Wei Dai, Friedrich Hayek, l’inévitable et célèbre inconnu Satoshi Nakamoto, Bernard Madoff, Nicholas « Black Swan » Taïeb, Bertrand Russell, Milton Friedmann, Alan Turing, Georges Orwell, William Gibson, Julian Assange, Edward Snowden,  Vitalik Buterin et Benedict Cumberbatch. Cherchez l’erreur. On y parle cyberpunks et cypherpunks, hackers et crypto-anarchie. On y apprend aussi que « la réalité, c’est que l’identité de Satoshi Nakamoto n’a pas d’importance. » Une réponse pratique pour évacuer la question dont on n’a pas la réponse. Ceci dit, Satoshi possèderait 1 million de bitcoins, soit, au cours actuel, 1,3 Mds $ en tant que premier mineur. Source Slate. Quelque chose me dit que l’enquête continue même si cela n’a pas d’importance.

Benchmark by ebg : La révolution blockchain

A Londres, ce matin, le train pour la blockchain était au quai à 8h30… c’est tôt.  J’ai pu évoqué les transitions sociétales que pouvait accompagner Blokchain, en évoquant la question du pourquoi? plutôt que du comment?

J’avais la chance de présenter aussi Leanne Kemp de EVERLEDGER qui utilise la blockchain dans le domaine de la supply chain. Un sujet qui touchait tout le monde dans la salle : 300 CDO français venu à Londres pour partager autour du digital.

 

EVERLEDGER

http://www.wired.co.uk/article/blockchain-conflict-diamonds-everledger

A diamond’s past is rarely crystal clear. Knowing a stone’s origin can stop fencing and insurance frauds and winnow out synthetic diamonds or those sourced in war zones. But forged paper certificates make provenance hard to verify.

That’s why in May 2015 Leanne Kemp founded Everledger, a global digital registry for diamonds, powered by the blockchain – the decentralised ledger underpinning cryptocurrencies such as Bitcoin. « Blockchain is immutable; it cannot be changed, so records are permanently stored, » says Kemp. « Information on the blockchain is cryptographically proven by a federated consensus, instead of being written by just one person. »

Everledger uses more than 40 features, including colour and clarity, to create a diamond’s ID. Enshrined in the blockchain, this information becomes a certificate chronicling the jewel’s ownership, from mine to ring. Everledger has digitised more than a million diamonds and partnered with firms including Barclays.

 

 

everledgar