Archives pour la catégorie Intelligence Artificielle – IA

Employés recherchés (de préférence robots)

L’intelligence artificielle et la robotique détruiront-elles de l’emploi?

L’intelligence artificielle va permettre de rayer de la carte a peu près la moitié des jobs de la planète. Un peu comme la voiture a rayé de la carte le travail des chevaux.  La population des chevaux a eu son pic en 1950 depuis elle décroit. Les technologies n’ont pas créés de meilleurs jobs pour les chevaux.  Pourtant c’est ce que l’on croit pour les humains, que la technologie qui supprimera massivement le travail dans des proportions inégalées créera de meilleurs jobs…  Bizarrement ce qui est faux pour les chevaux et vrais pour les hommes.

Quelques idées et arguments pour aller plus loin.

Je retrace rapidement la conclusion que l’on trouve dans cette vidéo.

Il est facile d’être cynique en rappelant les innombrables et stupides prédictions de futurs qui ne se sont jamais réalisées. C’est pourquoi il est important d’insister encore : rien de tout cela n’est de la science fiction. L’intelligence artificielle et ses robots sont ici, maintenant. Il y a un nombre terrifiant d’automatisations fonctionnelles, dans les laboratoires comme dans les entrepôts qui prouvent la viabilité des concepts.

Nous avons déjà traversé des révolutions économiques, mais la révolution des robots est différente.
Les chevaux qui furent remplacés par les voitures et les camions ne sont pas au chômage aujourd’hui parce que l’espèce est devenue paresseuse! ils ne peuvent plus être « employés ». Il y a peu de travaux qu’un cheval puisse effectuer, qui lui permette de gagner son fourrage et son hébergement. Et beaucoup d’humains brillants, parfaitement capables de travailler se trouveront être les nouveaux chevaux : Inemployable. sans en être responsables.
Je vous invite à jeter un coup d’oeil à Quill qui génère des rapports en lisant des données, ou encore à Baxter dont j’ai déjà parlé ici, parce qu’il a la capacité d’apprendre sans être programmé (il apprend en regardant Youtube).
Si vous pensez encore que de nouveaux emplois nous sauveront, voici un dernier point à considérer. Le recensement fait en 1776 aux Etats-Unis n’identifiait que des dizaines de types d’emplois. Maintenant, il y a des centaines de types d’emplois, mais les nouveaux de représentent pas une part significative de la force de travail.
Voici la liste des emplois, triés par le nombre de gens qui les exécutent.
On peut facilement dire que 3,6 millions de jobs sont probablement en difficulté dès que l’on sait faire bouger une voiture, un camion, d’un point A à u point B sans un humain…
Capture d’écran 2015-03-22 à 22.23.20C’est une liste qui fait réfléchir, avec l’industrie du transport à son sommet. En descendant la liste, tous ces emplois existaient
en différentes formes il y a un siècle, et tous sont en cours d’automatisation. C’est seulement à partir du numéro 33 (programmeur) que la liste montre quelque chose de nouveau.
Ne pensez même pas qu’il faudra que tous les serveurs et les employés de bureau perdent leur travail pour que les choses deviennent problématiques.
Le taux de chômage durant la Grande Dépression était de 25%.
Cette liste des 33 premiers représente plus de 45% des travailleurs.
Les automatisations, l’intelligence artificielle et les robots fonctionnent déjà à petite échelle pour les remplacer.
C’est un énorme enjeu pour demain.

Fausse vraie manifestation Anti-robot et Anti-IA à Austin

Une première manifestation anti-robot et anti-IA. a eu lieux US pendant le SXSW, mais un grand débat a lieu pour savoir si elle était sincère. En effet beaucoup pensent que c’était une fausse-vraie manifestation, dont l’organisateur voulait faire la promotion d’une application mobile…

The Monster Scifi Show

Whether you believe there was or was not a Rally Against Robots at the SXSW convention is not the point. We all know that 1)Robots eat old peoples’ medicines and 2) they are out to destroy us as soon as they are able to bring the shackles of their oppressors meaning us. Sure, we know that Robots can be cute like R2-D2, Data, or Johnny #5 but they are the exception to the rule. If science fiction movies have taught us anything is that Artificial Intelligence (AI) which runs our creation to be more than the sum of its programming runs the risk of not listening to us – the programmers, the makers, the users.

I want to live in a world where there are automated cars which would make my morning and evening commute easier. I don’t want to believe that my automated car will kill me the minute I turn over the controls but that could…

Voir l’article original 190 mots de plus

Birchbox pense utiliser l’IA dans le magasin traditionnel

Si le mécanisme de recommandation que l’on utilise dans le online venait à s’étendre aux magasins physiques? C’est ce que pense BirchBox qui installe ses premiers magasins physiques à New York.

Quand j’attends Alban Peltier de Antvoice parler d’Intelligence Artificielle, et de capacité à mieux servir le client par une personnalisation ultime, je commence à penser que ceci va devenir une réalité dans les 3 à 5 ans. D’autant que Antvoice le fait déjà pour d’énorme client online qui bientôt voudront répercuter ceci sur des magasins physiques.

birchbox-office

Per an email from Birchbox co-founder and co-CEO Katia Beauchamp, the store applies « the insight and feedback from our hundreds of thousands of [digital] customers to better understand what makes them tick, and create a customer-first, holistic offline shopping experience. … [Our online platform] uses artificial intelligence and machine learning to personalize product recommendations and samples for subscribers and shoppers—and this same model will be applied to the offline retail experience. »

via Birchbox Aims to Bring ‘Artificial Intelligence’ to Offline Retail | Adweek.

Y-a-t-il un pilote dans la voiture?

Spécialement conçu pour l’autoroute vous pouvez maintenant appuyer sur le bouton « auto-pilote » pour passer en pilotage automatique dans votre voiture. C’est une réalité et un produit qui s’appelle Cruise issu d’une startup américaine.

Un ordinateur est installé ans le coffre et ce dispositif de « vision » est installé au dessus de votre voiture.

Pour moi qui déteste conduire je dis pourquoi pas, pas mal de pouvoir lire au volant de sa voiture.

pod

The RP-1 is a highway autopilot. It controls your steering, throttle, and braking, making sure your car remains safely in its lane and a safe distance from the car in front of you.

via Cruise | The Driverless Revolution.

car

Découvrez l’homme à venir, c’est urgent

Pierre a écrit un essai intéressant sur l’homme à venir, l’humain du futur. C’est un texte qui décrit avec justesse la transformation de la société mais aussi les enjeux philosophiques qui en découlent.

Pierre porte bien son prénom. Pierre après pierre, il écrit comme on construit un édifice, il pose chacun des exemples et arguments de sa démonstration avec une grande minutie. En quatre parties, allant crescendo de l’observation à la réflexion, pierre nous prend par la main pour nous faire d’abord découvrir l’homme à venir et surtout sa naissance certaine.

Les deux premières parties sont plutôt descriptives et sont une observation attentive de ce que sera l’homme du futur et l’impact sur le monde de la communication ( qui est le thème professionnel de Pierre Calmard, patron de iProspect, agence de communication digitale de 200 personnes)

Les deux parties suivantes sont un essai philosophique, basé sur ces premières  observations. Il traitera d’abord d’une question qui est souvent au coeur du débat sur le numérique : quelle liberté nous restera quand l’homme du futur sera avenu.  La seconde partie part plutôt d’une conviction de l’auteur : le bonheur et sa recherche anime le monde. N’est-ce pas le sujet même de la philosophie?

J’ai rencontré Pierre, il y a maintenant une dizaine d’année, chez son associé et ami  Philippe Seignol lors d’un diner au début de l’été 2004. Je me souviens bien de l’année parce que Philippe et sa famille avait réchappé de justesse à la catastrophe du Tsunami en Indonésie et Thailande et nous en avions parlé une bonne partie de la soirée et jusqu’à tard dans la nuit.

Au moins de Mars de 2014 , j’avais eu l’occasion de parler avec lui de Bitcoin, et nous avions eu une discussion passionnante à ce sujet. Déjà, il m’avait parlé de son homme à venir qui n’était peut-être qu’un projet à ce moment. Déjà nous avons abordé les thèmes de liberté de chacun, et je suis ravi de voir qu’il n’a pas oublié ce point lorsqu’il parle de la monnaie digitale et de ses capacités.

Par contre il fait de Satoshi Nakamoto, l’inventeur du Bitcoin, un chercheur qui aurait depuis décédé ce qui explique son silence. C’est une hypothèse qui est assez peu partagée par la communauté des crypto-monnaies.

image

Pierre cite à Gilles Lipovetsky ( « Le bonheur paradoxal » ) qui avait traité il y a quelques années des sujets proches concernant les marques et la communication.  Le philosophe avait mis le doigt sur une forme d’excès de la marchandisation du monde qu’il appelait l’hyper consommation. Chaque pan de notre vie se trouvait envahie par la consommation :  le monde, le travail, la famille, le couple,  Pierre revisite ces concepts à l’heure du numérique et il nous conduit au même concept de « bonheur paradoxal ».  Cette vente à tous les étages, cet échange marchand sans fin nous conduit finalement à un espoir de bonheur qui cohabite avec un grand vide et n déréliction sans retour.

Illustration Pierre Calmard
Illustration Mo/CDM pour « L’homme à venir » Editions TELEMAQUE

Pour rendre le propos, plus accessible le livre est illustré de quelques dessins humoristiques qui sont à la fois drôles et pertinents.  C’est une bonne idée qui fonctionne bien.

J’ai reçu  Pierre Calmard lors des « journées grandes marques » de l’EBG qui est un cycle de conférences sur le numériques pour les patron marketing et digital des grandes entreprises : son propos était super clair et j’ai pu voir la longue queue qui s’es formée pour la signature de son livre sur son stand.. C’est le signe que son propos a touché le  plus grand nombre.

C’est aussi un signe que son discours est une des réponses à des questions importantes que l’on se pose tous au quotidien et de façon plus pressantes pour les professionnels de la communication et du numérique.

Eradiquer l’échec scolaire c’est possible.


D’après un article de Benjamin Magnard édité sur Huffington Post

Benjamin Magnard est le patron visionaire de EDUCLEVER une société « edtech » impressionnante qui travaille sur un sujet ambitieux… très ambitieux.

Voici son point de vue sur comment l’intelligence articficielle, le technologies du numérique vont nous aider à tout simplement éradiquer l’échec scolaire.

Malgré les 140 milliards d’euros que la nation consacre à son système d’enseignement, l’échec scolaire laisse un cinquième des élèves quitter le système scolaire sans véritable formation, ni diplôme.

Malgré ce tableau noir, se dessine désormais une solution numérique pour éradiquer rapidement l’échec scolaire : la pédagogie adaptative à base de cartographie des savoirs et des maxresdefaultcompétences (l’adaptive learning, déjà très présent dans les pays anglo-saxons). Grâce aux travaux de chercheurs, de start-up et à la massification de l’usage numérique, il est désormais possible d’avancer dans cette voie révolutionnaire.

Comme le souligne Benoit Thieulin, Président du Conseil National du Numérique, « Si le numérique ne constitue pas la réponse à tous les maux, c’est un atout dont il faut s’emparer pour aider l’école à reprendre le flambeau de l’égalité des chances et améliorer l’accès de chacun au savoir dans une logique d’autonomisation des élèves comme des professeurs. »

D’après une étude du département d’état d’éducation américain, l’enseignement traditionnel avec des classes de 30 élèves procure un taux moyen d’acquisition des connaissances de 50%,. L’enseignement avec un précepteur, un prof par élève, apporte lui un taux de réussite de 98%, mais reste impossible à déployer à grande échelle du fait de son coût. Entre les deux, la pédagogie adaptative offre, à moindre coût, un taux d’acquisition de connaissances de près de 85%.

Cette cartographie des connaissances, qui est unique pour chaque élève, présente de nombreux avantages et de nombreux « usages »:

1 – La remédiation – La remise à niveau d’un élève

Grâce à une série de tests, le logiciel de pédagogie adaptative mesure toutes les compétences acquises – ou non – par un élève durant sa scolarité. Ainsi, il est possible d’apporter une remise à niveau ciblée de l’élève plusieurs années après le problème d’apprentissage rencontré. L’élève, ayant gagné en maturité, la remédiation en est d’autant plus facile.

2- L’orientation positive adaptée à l’élève

Le logiciel de pédagogie adaptative permet également, dans un mode plus prospectif, d’aider l’élève à s’orienter tout au long de ses études. En effet, ce système, connaissant finement les compétences d’un élève, son aisance et sa vitesse d’apprentissage, peut lui proposer la liste de tous les métiers naturellement accessibles à son profil. A l’inverse, le système permet aussi une orientation par objectif en créant un parcours de formation de l’élève en fonction de son point d’arrivée (le métier qu’il souhaite exercer) et de ses capacités. Tout comme le GPS qui, pour atteindre votre objectif, vous trace la route à suivre en fonction de vos « attributs » (mode de transport, circulation, météo, péage, etc.).

images-1

La pédagogie adaptative, qui s’adapte en temps réel au besoin de chaque élève, permet d’entrer dans une nouvelle ère où l’échec scolaire disparaît peu à peu car chaque élève bénéficie d’un enseignement personnalisé avec un parcours d’apprentissage sur mesure, gage de réussite et d’épanouissement.

16 Startup Trends That Will Be Huge in 2015

Assez juste cette analyse : on est ok sur la plupart des points.

News Podge

Venture capital firm Andreessen Horowitz has invested in some of today’s most talked-about startups, including Slack, Buzzfeed, and Instacart.

Andreessen Horowitz has its finger on the pulse of what’s happening in tech. Over on the firm’s website, its investors have shared 16 trends and themes they’re excited about this year. It’s a sort of State of the Union for what’s happening in tech.

We’ve compiled Andreessen Horowitz’s predictions for the 16 startup themes that will be big this year.

1. Virtual reality

« Computer enthusiasts and science fiction writers have dreamed about VR for decades. But earlier attempts to develop it, especially in the 1990s, were disappointing. It turns out the technology wasn’t ready yet. What’s happening now — because of Moore’s Law, and also the rapid improvement of processors, screens, and accelerometers, driven by the smartphone boom — is that VR is finally ready to go mainstream, » Chris Dixon, a general partner…

Voir l’article original 1 439 mots de plus

Mémoriser, partager, échanger.

Volta Token

Community Asset Token

Blockchain News

Security and Utility Tokens, Tokenomics, Cryptoeconomics

The Blockchain Reporter

Reporting news and analysis from the World of Cryptocurrency

ICO Charter

Proposition for Self Regulation rules for European ICOs

Nouveau CNNum

Un Conseil National du Numérique Citoyen, Technologique et International

Blue Chain Web

Entering the world of Block Chain and Digital Currency

The Intelligence of Information

All about Information Technology, Computer Science and Data Science

Longitudes

A blog discussing the macro forces shaping the global economy today and over the horizon. Popular topics include Globalization, Trade, Sustainability, Innovation, Technology, Healthcare and Supply Chain Logistics.

Philippe RODRIGUEZ

Mémoriser, partager, échanger.

Naked Security

Computer Security News, Advice and Research