Archives du mot-clé Web

La campagne WEB sauvegardée par l’INA

80 millions d’URL, dont plus de 15 000 vidéos (hébergées pour près de 90% d’entre elles par Dailymotion). C’est le volume de liens et de documents Web que l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) va conserver sur ses serveurs. Soit près de 700 Gigaoctets (Go) de stockage compressé et dédoublonné, dont plus de 300 Go pour les seules vidéos. Le tout dans un format spécifique de stockage (DAFF) développé par l’Ina.

Joost INTERFACE WEB TV

My Joost

Finalement c’est le format de télé-interactive qui va émerger :  Le plein écran et en transparence surinscrite les menus ou les widgets à manipuler. Une façon de faire plusieurs choses à la fois?

Après l’avoir vu dans l’interface de vpod.tv pour leur my.vpod.tv, je le découvre pour joost.

Les pc multimedias vont commencer à devenir utilisables avec tout ce contenu dynamique qui transpire par tous les pores du web. On se voit bien devant son écran connecté à un PC multimédia et surfer sur les emissions de télé comme on surfe sur le web. Consommer de l’image dans toutes les directions, pas seulement passif, mais aller vers l’image que l’on chasse.

C’est très réussi. dans les deux cas.

Overlay

Bien sur on risque de s’inspirer pour notre wantuno.tv sur laquelle nous travaillons aussi.

Loic Lemeur, les politiques et le web3

le web 3 sarkozy

Dans l’am l’agenda de la conférence le web3 a changé, intervention de 2 politiques : Nicolas Sarkozy et Francois Bayrou, discours de circonstance pour l’un et échange pour le second. Resultat : tollé parmi les blogueurs présents ( à lire sur le web )

Pour être très factuel un agenda est un contrat. On vient sur le contenu d’un agenda. Si l’agenda change dans l’AM, on peut se sentir otage, sauf si on considère que l’on gagne au change.

Ce qui n’était pas du tout le cas pour les blogueurs tendance gaucho-libertaire, voire sans tendance du tout mais qui n’avait pas du tout envie de voir les politiques venir débatre.

Cela dit on ne peut pas en même temps avoir une conférence ouverte ( unconference comme on dit aux US ) ( pas d’invitation autre que les blogs et le buzz ) et ne pas se réjouir que des personnalités politiques ( certes françaises ) se joignent pour quelques minutes au débat.

La politique n’est pas un ghetto, le web non plus. Loic a raison, trois fois raison.

Ce qu’il a fait été risqué et je le respecte pour ça.

Mais au fond Loic, avec sa gueule sympa, il l’emmerde bien le libertaire gaucho du web. Et moi je trouve ça très drôle.

Lire la suite Loic Lemeur, les politiques et le web3

Loic Lemeur, les politiques et le web3

le web 3 sarkozy

Dans l'am l'agenda de la conférence le web3 a changé, intervention de 2 politiques : Nicolas Sarkozy et Francois Bayrou, discours de circonstance pour l'un et échange pour le second. Resultat : tollé parmi les blogueurs présents ( à lire sur le web )

Pour être très factuel un agenda est un contrat. On vient sur le contenu d’un agenda. Si l’agenda change dans l’AM, on peut se sentir otage, sauf si on considère que l’on gagne au change.

Ce qui n’était pas du tout le cas pour les blogueurs tendance gaucho-libertaire, voire sans tendance du tout mais qui n'avait pas du tout envie de voir les politiques venir débatre.

Cela dit on ne peut pas en même temps avoir une conférence ouverte ( unconference comme on dit aux US ) ( pas d’invitation autre que les blogs et le buzz ) et ne pas se réjouir que des personnalités politiques ( certes françaises ) se joignent pour quelques minutes au débat.

La politique n’est pas un ghetto, le web non plus. Loic a raison, trois fois raison.

Ce qu’il a fait été risqué et je le respecte pour ça.

Mais au fond Loic, avec sa gueule sympa, il l’emmerde bien le libertaire gaucho du web. Et moi je trouve ça très drôle.

Lire la suite Loic Lemeur, les politiques et le web3