Tous les articles par philrod

Brigade du numérique en Europe

Engager la transformation numérique au niveau Européen en créant des petits groupes de travail en Europe, en voilà une bonne idée.  Elles porteront le nom de digital squads ou brigade du numérique en français.

Le communiqué de presse rédigé à Tallin par les premiers conseils de chacun des pays ( Allemagne, Suède, France) explique le bienfondé de la démarche.

At the occasion of the Tallinn Digital Summit, five European organizations will gather to reflect about a joint initiative: the “European Digital Squads”. The objectives of the project are first, to produce policy scenarios and solutions for the digital future of Europe and second, to improve the dialogue between European institutions and digital ecosystems. This will be fulfilled by catalyzing the working capacities and the visions of expert bodies from four different countries, in a short period of time. The cooperation is open to other organizations willing to join the initiative later on.

 

Bien que l’OCDE travaille depuis longtemps sur ces sujets et fait un travail remarquable d’analyse, espérons que ces brigades soit tournées vers l’action, en conseillant des actions précises et avec une mise en place rapides et réalistes. Tout l’enjeu est là.

Publicités

Le fondateur de Kik explique son ICO

Voici une façon interessante de découvrir les motivations de Kik de faire ICO.

A nouveau, au coeur de la discussion, la communauté et le rôle qu’elle joue vis à vis de l’entreprise, de sa création de valeur…

A suivre le Kin expliqué par son fondateur. Kin servira aussi de monnaie pour aider les développeurs qui intègre Kik dans l’écosystème des applications

Intéressant de voir comment le cours ce comporte postICO.

kin

Conférence : ICO expliquées à ma mère

Beaucoup de contenu dans cette conférence organisée par Avolta Partners.

 

Conférence à

Singapour : Conférence Blockchain 

J’étais ravi de participer à la commission ICT qui planche sur les sujets de transition numerique à la French Chamber of Commerce de Singapour.

Nous avons parcouru ensemble les thématiques du livre La Revolution Blockchain 

Ce fut également l’occasion de comparer les situations sur les politiques publiques en cours dans chacun des pays concernant l’emmergence des systèmes et applications décentralisées. 

Blockchain et Bitcoin chez Adecco

Merci à Stéphane de Miollis membre du comité exécutif de Adecco Group qui m’a donné l’opportunité de passer une heure avec une partie des managers de Adecco aujourd’hui. Sacré esprit d’équipe et une bonne ambiance, pour cette présentation qui cherchait à montrer le futur de l’entreprise dans un monde numérique qui accélère.

Nous avons eu des échanges fructueux sur le fonctionnement de la confiance dans les entreprises, dans le cadre de la transition numérique de nos sociétés. Entre autres nous avons pu avoir quelques discussions sur les récentes innovations dans la transformation du monde du travail par la Blockchain.  A ce titre, j’ai présenté  « LA REVOLUTION BLOCKCHAIN » et ses thématiques.

Merci à toute l’équipe finance de Adecco!

 

Transition Numérique conférence chez Hachette Livre

J’étais ravi de venir parler de mon livre « La révolution blockchain » et plus généralement de la transition numérique dans l’amphithéâtre de Hachette Livre.

img_3879

J’étais très impressionné par le hall d’accueil, avec cette grande bibliothèque vitrée qui reprenait tout les succès de la maison. Parcourir les couvertures et les tranches de ces livres c’était un peu un voyage dans le temps, et parfois un voyage dans l’enfance tant ils ont occupé nos temps de lecture.

Merci à Alexi Rerole membre du comité exécutif de Hachette Livre, et Guillaume Pech-Gourg pour leur accueil et les mots d’introduction.

Quelle chance d’avoir également dans la salle Odile Marion éditrice de La révolution Blockchain. Je la remercie de sa confiance et de l’enthousiasme sur ce sujet.

 

 

Bancor lève 153m$ dans une ICO

 

Je reprends ici les explications de  Morgan Phuc à lire dans bitcoin.fr  « Le sigle ICO (Initial Coin Offering) dérive de l’expression plus connue IPO (Initial Public Offering, introduction d’une société en bourse) afin de désigner une levée de fonds en cryptomonnaie.  Il peut s’agir de financer une nouvelle blockchain mais dans la plupart des cas il s’agit d’émettre un token ou de créer une application décentralisée basée sur une blockchain déjà existante comme Bitcoin, Ethereum ou NXT. »  

Une ICO est donc une offre d’investissement dans une entreprise -Bancor dans notre cas – qui fonctionne par l’achat d’un token – qui représente un titre –  en utilisant vos bitcoins ou vos cryptomonnaies.

Le système de « règlement – livraison »  devient extrêmement simplifié, puisqu’il suffit d’une part de recevoir des cryptomonnaies comme paiement et d’autre part de livrer des tokens – éléments d’une cryptomonnaies – généralement de l’ether – dans votre portefeuille de crypto.

Généralement un plan est fourni pour expliquer comment ce token est reparti et échangé pour financer ou rémunérer les différentes parties prenantes du projet de startup.  Voir le cas de CIVIC qui lance son ICO demain matin

Ceci nous oblige tout de même à une réflexion globale sur les modèles de financement des VCS, ou des marchés.

Combien de temps ces ICOs vont rester légales?

Comment le marché secondaire va s’organiser autour de ces tokens?

Qui sont les gestionnaire d’actifs qui vont parier sur ces actifs? ( premier élément de réponse Draper a investi 27M$ dans bancor dans cette ICO )